Partage
Share

PARLONS EXCISION

Mutilations Génitales Féminines

 

Une mutilation génitale féminine (MGF) c’est couper le tout ou une partie des organes génitaux féminins extérieurs. Ça peut être le clitoris, les petites lèvres, les grandes… ou même coudre les lèvres ou percer, étirer, brûler le clitoris ou les lèvres.

 

Une telle mutilation a des conséquences terribles sur la santé physique, sexuelle et mentale. Elle peut entraîner une infection ou des saignements qui peuvent devenir mortels… À plus long terme, les femmes victimes peuvent souffrir de problèmes physiques (règles, fécondité, accouchement, absence de plaisir sexuel…) ou mentaux (peur ou dépression).

 

Les raisons peuvent varier mais sont souvent associées à la tradition et au maintien de la domination des hommes sur les femmes. Elle est également pratiquée pour réduire le désir sexuel des femmes, pour éviter les rapports sexuels hors mariage, pour répondre à des idées locales de “beauté” ou encore de croyances religieuses (aucune religion ne l’impose pourtant).

 

 

La mutilation génitale féminine est une forme de violence faite aux femmes et aux filles. Elle est contraire aux droits à la vie, à l’intégrité physique, à la meilleure santé possible ainsi qu’aux droits de l’enfant au développement et à la protection. Dans beaucoup de pays d’Afrique elle est interdite par la loi.

 

 

 

 

Pour avoir la meilleure information et éviter les rumeurs, regarde cette infographie